CLIMAT DES AFFAIRES ET PROMOTION DE L'EMPLOI DES JEUNES DANS LA RÉGION FÈS-MEKNÈS, QUELLES ARTICULATIONS?

CLIMAT DES AFFAIRES ET PROMOTION DE L'EMPLOI DES JEUNES DANS LA RÉGION FÈS-MEKNÈS, QUELLES ARTICULATIONS?

Démarrer

février 23, 2019

La fin

février 23, 2019

Le Maroc a réalisé d’importants progrès en matière d’amélioration du climat des affaires puisqu’il a gagné 9
places dans le classement Doing Business 2019 de la Banque mondiale. En effet, l’édition 2019 du
rapport Doing Business, publiée par la Banque mondiale, place le Maroc au 60ème rang mondial parmi 190
pays avec un score de 71,02 points (+2,46 pts par rapport à 2018). Le Royaume se maintient ainsi dans le Top 3
à l’échelle de l’Afrique, derrière l’Ile Maurice (20e) et le Rwanda (29e). Dans la région Moyen-Orient et
Afrique du Nord (MENA), le Maroc pointe à la 2e position, après les Émirats arabes unis (11e), loin devant la
Tunisie (80e), l’Égypte (120e) ou encore l’Algérie (157e). Le Maroc est ainsi champion de l’Afrique du Nord.
En dépit de ces progrès et de multiples réformes économiques, sociales et institutionnelles, la question de
l’emploi en général et celle des jeunes en particulier demeure une préoccupation majeure. En effet, même avec
une dynamique de croissance économique, le Maroc ne parvient pas à créer suffisamment d’emplois pour insérer
les jeunes sur le marché du travail. Fin septembre 2018, le taux de chômage global était de 10%. Il est de 27,5%
parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans (contre 7,4% parmi les personnes âgées de 25 ans et plus), de 13,8% parmi
les femmes (contre 8,9% parmi les hommes) et de 17,1% parmi les détenteurs d’un diplôme (contre 4% parmi
les personnes n’ayant aucun diplôme). Néanmoins, ces chiffres ne reflètent pas la forte proportion de sous

l’emploi et de travail informel dans la population rurale. La faible insertion des femmes sur le marché du travail,
en particulier, est alarmante : actuellement, dans le monde rural, seules 31,9 % des femmes disposent d’un
emploi.
Face à cette situation préoccupante et persistante, le Maroc a élaboré une stratégie nationale pour l’emploi (SNE)
visant à aller au-delà des traditionnelles politiques actives du marché du travail et de la question du chômage ; le
Maroc fera face à une forte demande d’emplois décents liée à sa transition démographique (hausse de la
population active et vieillissement de la population) et aux mutations sociétales (urbanisation, progrès sociaux et
démocratiques).
La régionalisation avancée offre un cadre prometteur pour la territorialisation des politiques d’emploi. En effet,
dans le cadre des efforts entrepris pour décentraliser les politiques publiques, plusieurs initiatives pour la
promotion de l’emploi ont vu le jour. A titre d’exemple on citera un projet réalisé par la Deutsche Gesellschaft
für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) en coopération avec le Ministère du Travail et de l’Insertion
Professionnelle (MTIP) et l’Agence Nationale de Promotion de l’Emploi et des Compétences (ANAPEC) et
dont l’objectif est «de fournir aux jeunes chercheurs d’emploi de la région Fès-Meknès les compétences et
opportunités économiques nécessaires à une insertion réussie sur le marché du travail ». On rappellera à cet
égard que la production des compétences et l’amélioration du fonctionnement du marché du travail constituent
sont des leviers d’attractivité des territoires, de promotion des investissements et du climat des affaires.
L’organisation par la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales d’une quatrième journée
d’études sur le climat des affaires et la promotion de l’emploi des jeunes s’inscrit dans le cadre de la mission de
l’université en tant qu’acteur de développement de sa région. Cette Journée, organisée par des étudiants de
master et animée par différents acteurs universitaires, économiques et institutionnels offre un espace de réflexion
et d’interaction entre intervenants pour faire le point sur les progrès réalisés mais aussi les contraintes à lever
pour améliorer l’environnement des affaires et la promotion de l’emploi des jeunes dans la région Fès-Meknès

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.